Week-end gastronomique au Croisic

Certains endroits vous touchent particulièrement, et principalement avec la cuisine ou tradition culinaire locale. Je vous emmène pour cet article à la découverte du Croisic, d’une richesse gastronomique, mais pas uniquement, qu’il convient de découvrir de bout en bout – ce n’est pas grand heureusement – pour réellement apprécier cette petite cité de caractère. On l’appelle la presqu’île en exil. Paradoxalement, l’arrivée du chemin de fer au terme du pays de Guérande a freiné, en son temps (en 1879), l’essor touristique du Croisic. Parce que les voyageurs passagers des « trains de plaisir », en provenance de Paris, préféraient stopper leur périple à… Pornichet. Déjà séparé du bourg de Batz depuis la fin du XVIIIe siècle, Le Croisic s’est alors abandonné à l’insularité, croisant la vie d’une ville de pêcheurs avec la bonne humeur des vacances familiales. Il en a profité pour préserver son cachet naturel et patrimonial : le Traict (la baie ouvrant sur les marais salants) et la côte sauvage, le port et le village médiéval de granit beige, soit l’argumentaire touristique idéal. Pour le peaufiner, il ne lui manquait plus qu’un symbole. Le site du rocher de l’Ours ? Pourquoi pas. LFO, Le Fort de l ‘Océan, sûrement. Voilà à la pointe du Croisic, l`hôtel du bout du monde. Luxueux certes, mais comment ne pas céder à l’attraction de cette grande maison solitaire et à son jardin qui déborde sur la mer ? Il y a dans son enceinte du Baudelaire, du Hugo, du Napoléon… Attention, rien de tragique, juste un exil romantique. A panacher, pour qui ne voudrait pas totalement perdre pied, avec un retour au port, une balade vers l’estacade, une crêpe chez Tante Germaine ou, plus simplement, chez Le Bot (qui recèle, à ce qu’on dit, une curieuse recette de pâte à galettes), un déjeuner au Lénigo, moderne restaurant de mer, ou encore une escapade sur la côte sauvage, qui s’achèvera par un plat de moules à la terrasse du Derwín (dites le dervin), à Batz, avant de découvrir La Baule… Fin de l’exil. Vous souhaitez partir en week-end au Croisic pour y découvrir la gastronomie locale, je vous invite sur le site week-end gastronomique qui a quelques offres sympas.

This entry was posted in Terroir and tagged , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.